Accusé d’avoir demandé à des filles d’enlever leur voile, Drake s’explique

Drake
©DR

Il n’a pas apprécié d’avoir été traité d’islamophobe. Accusé d’avoir demandé, lors d’un concert à Londres, à quatre jeunes filles musulmanes d’enlever leur voile, le rappeur canadien Drake a fait l’objet d’un boycott général et de violentes insultes sur les réseaux sociaux. Face à cette situation, l’interprète de One Dance a tenu à rétablir la vérité, dans un long post publié sur son compte Instagram.

«Pendant mon concert, j’ai parlé à quatre filles, dont l’une d’elle portait une écharpe d’hiver et une veste, a-t-il écrit. Je lui ai dit de l’enlever parce que j’aime bien plaisanter avec mes fans (…) Je sais ce que c’est un hijab et je ne me permettrai jamais d’être irrespectueux», a expliqué l’ex de Rihanna pour mettre fin à la polémique.

I make a point every night to end my shows on tones of unity and love so, to find out that I am being utilized in a fake media story about me disrespecting Muslims is devastating to me. At my show in the 02 in London I was talking to 4 women one of whom was wearing a jacket and a winter scarf, I made a comment about taking off the scarf because I enjoy friendly banter with the fans. I am well aware of what a hijab is and I would never make a disrespectful comment like that in my life towards someone who is wearing one. I am proud that my closest friends and fans come from all different religions and races, perhaps whoever made up this story should spend more time learning about other cultures and less time trying to divide us.

A photo posted by champagnepapi (@champagnepapi) on

Ledaily.ma

Suggestions d’articles