En vidéo : Moulay Hicham revient sur son expulsion de Tunisie

Invité ce lundi sur le plateau de France 24, le prince Moulay Hicham est revenu (une nouvelle fois) sur son expulsion de la Tunisie vendredi dernier.

Celui qui est surnommé le « prince rouge » explique que c’est à l’hôtel où des policiers, accompagnés par le directeur de l’établissement, l’ont approché. « Ils n’ont pas précisé pour quelle raison ils m’approchaient, mais ils m’ont dit qu’il y avait un problème à résoudre concernant la douane (…) Je leur ai alors demandé d’aller inspecter ma chambre, en présence du directeur de l’hôtel et d’un membre du personnel afin qu’ils soient témoins de tout ce que les agents pourraient découvrir, évitant ainsi un éventuel placement de matériaux suspects dans la chambre ou parmi mes affaires. »

« Puis les policiers m’ont accompagné jusqu’à la porte de l’hôtel. C’est alors qu’ils m’ont demandé de monter à bord d’un véhicule de l’hôtel pour les accompagner à l’aéroport. Ce que j’ai catégoriquement refusé en leur demandant de monter avec eux dans leur véhicule de service pour qu’ils comprennent que j’étais officiellement sous leur responsabilité en cas de n’importe quel risque pour ma vie. » précise le cousin germain du roi Mohammed VI.

« Les policiers m’ont emmené directement à l’aéroport. Une fois arrivé, le directeur d’Air France (un tunisien) m’a informé qu’on lui avait demandé de me réserver une place pour le premier vol à destination de Paris. À ce moment, je me suis adressé aux policiers pour avoir des explications. J’ai demandé une document officiel confirmant cette expulsion forcée et ses raisons. La police m’a expliqué que tant que je n’ai commis aucun crime ou délit, elle ne pouvait pas fournir de documents officiels. (…) J’ai insisté pour qu’ils attestent de l’expulsion au moins avec un cachet officiel apposé dans mon passeport. Ils ont cédé et ont tamponné le passeport. »

Moulay Hicham a refusé cependant de spéculer sur une éventuelle implication des autorités marocaines ou celles de certains pays du Golf en ce qui concerne son expulsion.

leDaily.ma

Suggestions d’articles