Grosse saisie de coke en Espagne et au Maroc

trafic de drogue

Près de quatre tonnes de cocaïne d’une valeur estimée à plus de 100 millions d’euros ont été saisies en Espagne et au Maroc lors d’une opération internationale qui s’est soldée par 40 arrestations, a annoncé ce vendredi le ministère espagnol de l’Intérieur.

Dans un communiqué, le ministère a expliqué que lors de cette opération, entamée en 2016, la Garde civile a saisi en Espagne 1,3 tonne de cocaïne et plus de 13 millions d’euros en liquide. La Direction générale de surveillance du territoire (DGST) marocaine a de son côté saisi 2,6 tonnes de cocaïne. L’agence antidrogues américaine (DEA) et les polices allemande et italienne ont également participé à l’opération.

Cela a permis, selon le ministère espagnol, de « démanteler une importante organisation criminelle basée en Espagne et au Maroc et dirigée depuis le Venezuela par un citoyen espagnol qui est recherché ». L’argent tiré des ventes de drogue était envoyé au Venezuela, entre autres par le biais de « personnes avec peu de moyens économiques », qui « cachaient l’argent dans leurs bagages ».

Trente-quatre hommes et six femmes, de nationalités espagnole, britannique et marocaine, ont été arrêtées au Maroc et en Espagne. Un Espagnol a également été arrêté en Allemagne, alors qu’il « tentait de fuir au Venezuela ». Selon le communiqué du ministère espagnol, il était basé à Francfort et est accusé d’avoir blanchi de l’argent en vendant et achetant des véhicules.

La drogue « pourrait avoir atteint, sur le marché espagnol, une quantité de plus de 103 millions d’euros », poursuit le communiqué. C’est l’une des saisies de cocaïne les plus importantes des dernières années en Espagne comme au Maroc. Côté marocain, les autorités avaient saisi le 2 octobre dernier 2,5 tonnes de cocaïne à travers tout le pays, la présentant comme une saisie record.

AFP

Suggestions d’articles