Hommage à Jeanne Moreau, par Mustapha Saha

Jeanne Moreau

La comédienne, chanteuse, actrice et réalisatrice française Jeanne Moreau est décédée lundi 31 juillet à Paris, à l’âge de 89 ans. Celle qui a fasciné les plus grands réalisateurs au cours d’une carrière de soixante-cinq ans, a été retrouvée morte à son domicile parisien. Le sociologue et poète marocain Mustapha Saha a tenu à lui rendre hommage à travers son poème « Nocturnes avec Chopin ».

La plume en détresse s’endort dans l’écritoire
La compagne du soir proteste et se résigne
L’âme sans consistance explore sa bétoire
La longue nuit blanche d’un non-dit se désigne

Le corps s’ankylose dans l’antique fauteuil
La grande lassitude éploie son arantèle
La nocturne évoque la défunte d’Auteuil
Le croquis rappelle sa sculpture sur stèle

La stance en souffrance dénie ses métaphores
Le livre à peine ouvert s’enferme dans sa peau
La cactée cafardeuse expire dans l’amphore
Le manteau solitaire écrase son chapeau

La sonate en boucle tricote ses finesses
Le verre sur desserte ignore sa chopine
L’abat-jour capture l’imprudente vanesse
Les reflets sur plafond déclinent leurs épines

La toile inachevée trône sur chevalet
L’horizon rouge et noir de clarté désespère
La vague orpheline s’estompe sous galets
La muse infertile d’angoisse s’exaspère

Là-bas dans le lointain l’obscure profondeur
Une ombre fugace traverse la colline
Le génie de l’absente en exquise pudeur
Pose sur la vitre ses bulles cristallines

Mustapha Saha

Mustapha Saha

Sociologue, poète et artiste-peintre

Suggestions d’articles