Pas de place à la créativité à Khouribga

L’innovation n’a pas sa place à Khouribga. A l’instar d’autres villes du royaume, des membres de l’Association de la Culture, Civilisation et Citoyenneté (3C) et quelques volontaires ont pris, samedi dernier, l’initiative de joliment décorer des passages piétons du centre-ville. Trois jours plus tard, stupéfaction : les autorités décident d’effacer les jolis motifs malgré l’obtention par l’association des autorisations nécessaires.

« Nous sommes très surpris par cette décision d’autant plus que nous avions obtenu toutes les autorisations de la part de la municipalité, elle nous a même soutenu en nous fournissant de la peinture et des barrières. Ce que nous voulons aujourd’hui, c’est de savoir qui est derrière cette décision » nous confie Abdelfattah Nait Ghazi, président de l’Association.

Entre temps, ces passages piétons colorés, qui « ne seraient pas aux normes », ont été recouverts de peinture rouge.

leDaily.ma

Suggestions d’articles