Scène hollywoodienne dans le quartier Yacoub El Mansour à Rabat

tcharmil

Un inspecteur de police exerçant au 6ème arrondissement de police de Yaacoub Al Mansour à Rabat a été contraint, ce mardi après-midi, à faire usage de son arme de service pour arrêter un individu qui était dans un état anormal et soupçonné d’appartenir à un réseau criminel portant atteinte aux personnes et aux biens, a indiqué la DGSN.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le conducteur d’un véhicule d’origine suspecte, qui était en possession d’un couteau et d’une grande barre en fer, a mis la vie d’un citoyen en danger imminent lors d’une tentative de vol, et a refusé d’obtempérer aux ordres des éléments de la police, les menaçant à l’aide d’une arme blanche, ce qui a contraint un élément de la patrouille de police à effectuer un tir de sommation, avant de viser le mis en cause de deux balles qui l’ont atteint au niveau de l’épaule, a précisé la DGSN dans un communiqué.

Le suspect, aux multiples antécédents judiciaires pour enlèvement et formation d’une bande criminelle, était à bord du véhicule saisi en compagnie de deux autres personnes, lorsqu’ils ont tenté de barrer la route à un chauffeur d’un petit-taxi, dans le but de commettre un vol, et menacé une dame à l’aide d’armes blanches et de chiens de race dangereuse.

Lorsque les trois individus ont, par la suite, essayé de voler un citoyen dans l’avenue Sidi Mohammed Ben Abdellah à Rabat, les éléments de la police sont intervenus et ont interpellé l’auteur principal du crime, en faisant usage de l’arme de service, tandis que ses deux complices ont pris la poudre d’escampette, selon le communiqué.

La préfecture de police de Rabat poursuit ses opérations de recherche afin d’appréhender les deux complices pour leur implication présumée dans ces actes criminels, tandis que l’individu arrêté a été transféré au Centre hospitalier universitaire Ibn Sina pour recevoir les soins nécessaires, en attendant de le placer en garde à vue.

MAP

Suggestions d’articles