Trois ans de prison pour l’avocat qui avait appelé au viol des femmes

avocat égyptien

Ses propos avaient choqué le monde entier. L’avocat égyptien Nabih al-Wahsh a été condamné ce samedi à trois ans de prison pour avoir affirmé lors d’une émission télévisée le 18 octobre dernier, que violer les femmes portant des jeans déchirés était « un devoir national ».

Libéré sous caution, l’intéressé n’a pas assisté à l’audience. Sa peine a donc été prononcée par contumace, fait savoir une source judiciaire. Elle peut faire l’objet d’un appel.

Les propos de cet « avocat » avaient provoqué l’indignation en Égypte et une vague de plaintes auprès du procureur, qui avait décidé de le poursuivre en justice. Le parquet l’a inculpé notamment pour « incitation publique à enfreindre la loi » et « perturbation de l’ordre public ».

En Egypte, plus de 99% des femmes ont été victimes de harcèlement, selon une étude de l’ONU publiée en 2013.

Lire aussi : Vidéo : Violer des filles est un « devoir national » pour cet avocat

I.K

Suggestions d’articles