Vidéos. Si vous n’avez rien suivi à l’affaire Hanane-Cheikh Fizazi, on vous résume tout

L’affaire défraie la chronique depuis quelques jours. Hanane, une jeune femme âgée de 19 ans et originaire de Safi, accuse le prédicateur salafiste Mohamed Fizazi, dont elle a fait connaissance sur Facebook, d’avoir abusé d’elle et de l’avoir séquestrée, avant de l’abandonner au bout de cinq mois après lui avoir promis le mariage. Elle affirme même avoir été enlevée par des hommes sur les ordres du cheikh, lui exigeant de quitter Tanger où elle se trouvait avec ce dernier.

Le principal intéressé rejette en bloc toutes ces accusations. Il nie l’avoir épousée et dit avoir voulu se fiancer avec la jeune fille avant qu’il ne découvre qu’elle entretiendrait des relations avec plusieurs hommes. Il a présenté, pour preuve, la demande formulée en son nom par son avocat pour l’obtention d’une autorisation de polygamie.

Fizazi affirme également ne jamais avoir eu de relations intimes et sexuelles avec la plaignante. Le cheikh n’oublie pas de préciser que Hanane est stérile selon des rapports médicaux, alors que cette dernière évoque une grossesse et un avortement. Le prédicateur décide alors de porter plainte contre elle et son frère pour avoir, selon lui, colporté des rumeurs sur les réseaux sociaux et terni sa réputation.

La jeune femme, qui dit bénéficier du soutien de ses proches, a par ailleurs diffusé une vidéo les montrant ensemble en « lune de miel » à Sidi Harazem, une vidéo qui contredit les propos du cheikh. Invitée à l’émission « Zone interdite » sur Télé Maroc, Hanane a maintenu sa version des faits.

Suite à cette affaire, la justice a décidé d’ouvrir une enquête. Une chose est sûre, le feuilleton n’est pas prêt de se terminer.

L’intégralité de l’émission:

leDaily.ma

Suggestions d’articles