Visé par deux plaintes pour viol, Tariq Ramadan s’exprime sur Facebook

Tariq Ramadan

L’islamologue et théologien suisse Tariq Ramadan, visé récemment par deux plaintes pour viol, a réagi pour la première fois, dans la soirée du 28 octobre, en publiant, sur sa page Facebook, un message qui dénonce une « campagne de calomnie » enclenchée par ses « ennemies de toujours ».

Visé depuis lundi dernier par une enquête à Paris pour « viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort », l’intellectuel musulman s’exprimait au lendemain de la révélation d’une nouvelle plainte, déposée à Paris jeudi et qui dénonce des faits similaires.

Lire aussi : Une femme porte plainte contre Tariq Ramadan pour viol

Selon Le Parisien, la deuxième plaignante est une « femme de 42 ans, convertie à l’islam et souffrant d’un handicap aux jambes » qui dénonce « des scènes de violence sexuelle d’une grande brutalité » dans un grand hôtel de Lyon, en octobre 2009″.

Cette plainte s’ajoute à celle déposée le 20 octobre dernier par Henda Ayari, une ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque. Mardi, celle-ci a été entendue par la police à Rouen (nord-ouest de la France).

Lire aussi : Nouvelle plainte pour viol contre Tariq Ramadan

Alors que son avocat a annoncé avoir porté plainte lundi dernier pour « dénonciation calomnieuse », Tariq Ramadan affirme qu’une « nouvelle plainte sera déposée dans les prochains jours puisque mes adversaires ont enclenché la machine à mensonges ».

Tariq Ramadan

I.K

Suggestions d’articles